Après 4 mois d’entretien et 2 mois d’analyse, voilà notre enquête de terrain

Cette enquête n’est pas une étude démographique sur la population vivant à la rue mais plutôt une étude qualitative qui s’attache particulièrement aux expériences d’être à la rue et d’avoir besoin de poser bagage. Nous n’avons donc pas réalisé une cohorte d’entretiens à visée représentative mais des entretiens permettant d’éclairer le rapport aux affaires lorsqu’on vit dehors.

Le groupe « enquête » s’est constitué lors des premières réunions du projet de bagagerie. Composé de 17 personnes, le groupe s’est réuni dans un premier temps pour construire collectivement des supports d’enquête communs, avant d’aller au contact du terrain.

Nous vous invitons à télécharger et à lire cette enquête de terrain.

Merci à la MRIE pour son accueil.

Classés dans :

Cet article a été écrit par thomas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *